Né en Haïti il y a 38 ans, Caleb Moïse se destine, enfant, au ministère pastoral. Finalement, les chemins de la vie le mèneront sur d’autres sentiers, toujours au service de ses convictions, fermes et sincères. Lauréat de la Bourse d’excellence de l’Association Franco-Haïtienne pour l’Education et la Culture (AFHEC), il part en 1998 faire ses études à l’Université de Strasbourg. Il y suivra avec succès trois cursus : la Philosophie politique, l’enseignement de la Théologie protestante et les Relations Internationales. Ces diplômes de Master seront complétés par un Master en Pratique de L’international, spécialité Droit et Politique du développement, à l’Université Paris Descartes (Paris V). Avant de soutenir brillamment sa thèse de Doctorat en Théologie et en sciences religieuses à l’Université de Strasbourg en 2013, il a été étudiant-chercheur à Princeton Theological Seminary et à Princeton University, aux États-Unis. Le premier jury du « Prix Eric de Putter » qui s’est réuni à la Faculté de Théologie de Strasbourg le 24 juin 2015, a décerné le 1er Prix à Caleb Moïse pour sa thèse intitulée « vieil homme, homme nouveau ». Sa recherche porte sur étude paulienne à la fois théologique et anthropologique. Ce travail a reçu la mention TB et son directeur a particulièrement souligné l’originalité et les qualités de ce chercheur haïtien qui est par ailleurs enseignant et consultant en Relations Internationales dans son pays. Le premier « Prix Eric de Putter » lui sera remis le 15 septembre 2015 à l’occasion de la rentrée Universitaire de l’Université de Strasbourg. C’est avec une émotion certaine que Caleb recevra ce prix. Lui qui a appris la bonne nouvelle de ce prix en même temps que la découverte de l’assassinat d’Eric, qu’il connaissait depuis 1998, et avec qui il avait fait ses études dès la 1ere année sur les bancs de la Faculté de théologie de Strasbourg. Tous les membres et soutiens de l’Association sont conviés, attendus. Rappel : Le prix « Eric de Putter », annuel, vise à promouvoir la recherche interdisciplinaire de haut niveau dans tous les champs de la Théologie Protestante. Il est destiné à récompenser une thèse de doctorat spécialité « Théologie Protestante » ou « Sciences Religieuses » (ou par défaut un Master mention « Théologie Protestante ») de grande qualité et à caractère interdisciplinaire ou pluridisciplinaire. Ce prix, annuel, d’un montant de €2’000 est financé par l’Association en vue de soutenir une publication. La convention avec la Faculté de théologie prévoit que la sélection du/de la lauréat(e) est effectuée par un jury composé des enseignants-chercheurs de la Faculté de Théologie Protestante membres du Conseil de l’Ecole Doctorale de Théologie et Sciences Religieuses et d’un représentant de l’Association « Semeurs de Liberté ». Cette année, Marie-Alix de Putter a représenté l’Association à ce jury.
SHARE IT:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>